DR FUTSAL HEBDO

27 avril 2012 - 02:04

Kaka peut se prendre la tête à deux mains...
Kaka peut se prendre la tête à deux mains...
©Maxppp

Quand Kaka a laissé passer sa dernière chance avec le Real Madrid

 

Marca en est persuadé, la pâle prestation de Kaka hier soir contre le Bayern Munich a scellé son avenir au Real Madrid.

 

Alors que les héros de Barcelone étaient fatigués et tiraient la langue, José Mourinho et le Real Madrid s’en sont remis à Kaka (29 ans) pour changer la face de leur demi-finale retour contre le Bayern Munich. Entré en jeu à la 74e minute, le Brésilien avait encore le temps d’être le héros de tout Santiago Bernabeu. Et il en a eu l’occasion avec plusieurs ballons intéressants à négocier. Seulement, il a souvent fait les mauvais choix. Marca l’assassine d’ailleurs aujourd’hui, l’accusant presque de crime contre le madridisme, vu « sa lenteur désespérante et sa succession de ratés dans les derniers mètres ».

« Même si le public a été patient avec le milieu offensif, la sensation d’impuissance qu’il dégageait à chaque fois qu’il prenait un ballon et essayait de dribbler ses rivaux du Bayern comme à sa plus belle époque a fini par le désespérer », peut-on lire. Pire, l’international auriverde a raté sa tentative lors de la fatidique séance de tirs au but, apparaissant comme la victime idéale pour incarner l’échec merengue face aux Bavarois. Les sifflets sont tombés des tribunes, et pour Marca, il aurait même mérité d’être bien plus houspillé qu’il ne l’a été.

Pas étonnant donc que le quotidien sportif espagnol ouvre la porte de sortie au Ballon d’Or France Football 2007 après sa démonstration d’hier soir. La courbe de forme de l’ex-Milanais a souvent joué au yo-yo ces derniers mois, ce qui a fini par lasser les socios madrilènes. Marca en est sûr, l’avenir du natif de Brasilia n’est plus à Madrid. À Kaka de disputer au mieux ses 4 derniers matches de la saison sous la tunique du Real pour convaincre ses prétendants (Chelsea, São Paulo, Paris SG, etc.) de passer à l’action cet été. Seront-ils toujours aussi chauds après le match d’hier soir ? Réponse lors du mercato estival...

-----------------------------------------------------------------------------

 

Jallet en parfait lieutenant
Jallet en parfait lieutenant
©Maxppp

Sakho, Pastore, les anciens, son avenir : le nouveau capitaine du PSG Christophe Jallet dit tout

26/04/2012 - 18 h 12 - 7

Au micro de RMC, Christophe Jallet a évoqué la fin de saison du Paris SG, donnant son sentiment sur tous les dossiers chauds du moment.

Tantôt milieu, tantôt latéral droit, Christophe Jallet (28 ans) a su convaincre Carlo Ancelotti, arrivé sur le banc du Paris SG en janvier, de lui faire confiance. Aujourd’hui, l’ancien Lorientais est même devenu le capitaine de l’Italien. « C’est un honneur et une fierté. Ça ne fait pas courir plus vite ou sauter plus haut, mais ça fera partie de mes très bons souvenirs de footballeur », a-t-il lâché sur les ondes de RMC. Et en tant que porteur du brassard, il a lancé un message fort à ses troupes pour appeler à la mobilisation.

« Lille, c’est un match d’une importance capitale. Si on arrive à prendre 3 points à Lille, on montrera à tout le monde qu’on est encore là. Ça serait un très grand pas en avant », a-t-il indiqué. Un pas de plus vers le titre. « L’objectif, c’est d’aller chercher le titre. Ça fait longtemps que le club attend ça. C’est la première fois que, personnellement, j’ai le titre à portée de main alors forcément, on est motivés », a-t-il confié. Et en bon capitaine, il se veut rassembleur. « Les anciens ont un peu moins de temps de jeu. Mais à chaque fois qu’on fait appel à eux, les anciens répondent présents comme Sylvain (Armand) dimanche contre Ajaccio. Chacun apporte sa pierre à l’édifice et chacun doit trouver sa place », a-t-il martelé.

Il a également défendu certains partenaires parfois sous le feu des critiques comme Javier Pastore et Mamadou Sakho. « Javier, beaucoup de choses lui sont tombées dessus d’un coup (...). Mais il a la capacité de faire des choses extraordinaires. (...) C’est clair que ce n’est pas une situation facile pour Mamad’. Il traverse une mauvaise passe mais il va relever la tête. Il a du caractère et du talent. C’est le défenseur le plus fort avec lequel j’ai joué. Je suis sûr qu’il fera encore gagner le PSG comme il l’a fait si souvent », a-t-il déclaré, avouant qu’il ne se concentrait que sur le terrain et pas sur les à-côtés comme les rumeurs entourant l’avenir de Leonardo.

Pleinement impliqué dans le projet du club, le natif de Cognac se verrait bien rester jusqu’à la fin de sa carrière. « Finir au PSG ? J’aimerais bien. Il me restera trois ans de contrat à la fin de la saison. Si on m’intègre dans un projet... Je suis bien ici. Ça a été un honneur de venir dans ce club. Plus j’y suis, plus je m’y plais », a-t-il conclu. Qu’on se le dise, Christophe Jallet et ses partenaires ne pensent qu’au Paris SG et au titre en L1. À eux de le démontrer une fois de plus sur le pré ce week-end sur la pelouse du LOSC (34e journée).

--------------------------------------------------------------------------------------

 

Francis Gillot aimerait bien se servir de Valentin Vada
Francis Gillot aimerait bien se servir de Valentin Vada
©Maxppp

Bordeaux attend les débuts de sa starlette argentine déjà courtisée par Chelsea et Barcelone

 

Il n'a pas encore joué en match officiel avec les Girondins de Bordeaux, mais déjà l'Argentin Valentin Vada est attendu par tous les supporters de Chaban-Delmas. Explications.

Après une saison moyenne des Girondins de Bordeaux (8e), les supporters aquitains ne demandent qu’à s’enflammer. Du coup, le jeune et prometteur Argentin Valentin Vada (16 ans) est attendu avec la plus grande impatience par tout Chaban-Delmas. Considéré comme un diamant brut à polir, l’attaquant, arrivé en Gironde en provenance du Proyecto Crecer, filiale du club au scapulaire en Argentine, n’a pas encore pu faire ses débuts, la FIFA ayant pour l’instant bloqué son transfert. « Je ne pense qu’à ce jour où je vais jouer pour de vrai. Je suis devenu un vrai supporter de Bordeaux », a-t-il lâché dans Sud-Ouest.

L’affaire sera portée devant le TAS annonce le quotidien régional. Et on espère une issue positive côté bordelais puisque Chelsea ou encore le FC Barcelone surveillent du coin de l’œil l’évolution de ce dossier. Ils ont en effet eu le loisir de le voir à l’œuvre lors du récent Tournoi de Montaigu, au cours duquel il a glané les titres de meilleur buteur (7 réalisations) et de meilleur joueur. « Montaigu m’a fait connaître et ce que je veux, c’est jouer avec les pros, être connu et reconnu. Mais ma priorité, c’est Bordeaux. Après, on verra. Le président m’a dit que je devais rester jusqu’à 21 ans ! », a-t-il confié.

Déjà représenté par le frère de Gonzalo Higuain, attaquant du Real Madrid, Valentin Vada a tout de la star en devenir. Malheureusement, pour l’instant, on attend toujours d’assister à ses débuts. « J’ai l’espoir et tous les jours j’attends une réponse positive. C’est injuste. Ça fait plus d’un an ! J’ai tellement envie ! », a-t-il conclu. Au vu de l’attente qui règne autour de l’Albiceleste, on espère que les Girondins de Bordeaux auront gain de cause et pourront profiter de son talent. Chaban-Delmas, souvent frustré ces derniers mois, pourrait alors à nouveau s’enflammer

--------------------------------------------------------------------------------

 

L'OM lâché par ses supporters...
L'OM lâché par ses supporters...
©Maxppp

Entre l’OM et ses supporters, rien ne va plus !

 

À l’OM la fin de saison s’annonce terrible. Entre une série de 9 défaites lors des 10 derniers matches de L1 et un divorce consommé avec les supporters, rien ne va plus. Et lorsque le club phocéen effectue les entraînements à huis clos par peur de représailles sur les joueurs et sur l’encadrement, la psychose s’installe…

Forcément la décision prise par l’OM de fermer le centre Robert Louis-Dreyfus jusqu’à nouvel ordre a provoqué la colère des clubs de supporters. Ces derniers ont ainsi immédiatement répliqué indiquant qu’ils ne supporteront plus leur équipe à l’extérieur comme à domicile comme l’ont expliqué les South Winners dans un communiqué. « Puisque l’OM a décidé de s’isoler en fermant ses entraînements au public jusqu’à nouvel ordre, nous resterons silencieux pour ne pas les déranger jusqu’à nouvel ordre. » Dès lors, les joueurs marseillais pourraient se retrouver sans soutien à Lorient vendredi en Ligue 1 dans une rencontre décisive pour le maintien. Pire, les Dodger’s s’interrogent également sur l’intérêt d’organiser les derniers déplacements de la saison à Saint-Étienne et à Sochaux.

Interrogé hier en conférence de presse, Didier Deschamps a tenu à rappeler qu’il n’était pas responsable de cette décision de huis clos. « C’est une décision qui a été prise en réunion, moi je m’adapte. Je ne vais pas commenter, je suis entraîneur, je ne suis pas Dieu le père ! » Et s’il comprend la réaction des supporters, il ne comprend pas l’ampleur prise par cette décision. « Que les supporters soient en colère, c’est tout à fait compréhensible, après il ne faut pas exagérer non plus... » Pas sûr que cela suffise à calmer les tensions qui sévissent actuellement sur la Canebière. Entre les supporters et l’OM le divorce est semble-t-il consommé. Mais ils devraient s’accorder sur une chose, vivement que la saison se termine…

 -----------------------------------------------------------------------------------

 

Brest: Dupont sur la touche

L'entraîneur de Brest Alex Dupont a été limogé, selon une information confirmée par le président Michel Guyot. Le club, 18e de Ligue 1 et premier relégable, sera dirigé pour les cinq dernières journées par le directeur sportif, Corentin Martins.

Brest: Dupont limogé - Football - Ligue 1

A Brest, l'histoire se répète. Le club finistérien vient de remercier son entraîneur, Alex Dupont, pour cause de mauvais résultats, matérialisés par six défaites lors des sept derniers matches de Ligue 1. Le président Michel Guyot a confirmé la nouvelle, les joueurs ayant été priés de ne pas parler. Un seul aura finalement brisé le silence jeudi matin à Pen-Helen, Larsen Touré, pas au courant de la consigne...

A cinq journées du verdict de l'exercice 2011-2012, le Stade, 18e et premier relégable, tente donc un nouveau coup de poker. Alex Dupont, 57 ans, est bien placé pour savoir ce qu'il en est. En 2009, il était accouru de Gueugnon pour prendre la place de Gérald Baticle dans des circonstances similaires. Ce revirement avait marqué un renouveau : la saison suivante, le club avait retrouvé la Ligue 1. Exemplaire de fair-play, il avait même pointé seul devant l'élite du football français après onze journées de championnat.

Le directeur sportif Corentin Martins est désormais chargé de sauver le label Ligue 1. C'est loin d'être impossible. Le Stade brestois compte 33 points, soit un de moins que Caen, Dijon et Ajaccio. L'équipe a un autre atout, qui pourrait s'avérer précieux à l'heure du bilan : elle possède une bien meilleure différence de buts (-5) que ses adversaires directs, auxquels il faut ajouter Sochaux, 19e avec 33 points. L'agenda des dernières journées n'a également rien d'insurmontable : il faudra jouer à Auxerre, contre Toulouse, à Lyon, contre Valenciennes et enfin à Evian.

 

 

 

 

 

 

Commentaires

59/62 cht "is a signé le livre d'or 5 mois
LES DR POITIERS FUTSAL a MARRAKECH 7 mois
pascal locatelli a signé le livre d'or 1 an
Guy Lambert a commenté LES LIGAMENTS CROISES 1 an
ET USP a signé le livre d'or plus de 2 ans
Tigre et DRagon est devenu membre plus de 2 ans
LES LIGAMENTS CROISES plus de 2 ans
Bonne Année 2015 plus de 2 ans
bonne année 2015 plus de 2 ans
JOE MAC OUILLE a signé le livre d'or plus de 2 ans
MAILLOT des DR plus de 2 ans
L'UEFA change les têtes de série plus de 2 ans
Match et collation plus de 2 ans
Apa Wadewe Lamothe Berlivet est devenu membre plus de 2 ans
AVANT GARDE DE TROYES a commenté Dragons Rouges Poitiers / Geant Casino plus de 2 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 8 Joueurs
  • 4 Supporters

SPEED PHONE

 

Accessoire Téléphone portable

Réparation d'Ecran Cassé...

 

 

Speed Phone