EQUIPE DE FRANCE FUTSAL

22 décembre 2011 - 06:54

Photo F.F.F.

 

Qualifications Coupe du Monde Futsal

Jacky : "L'expérience nous servira"

De jeudi à dimanche, l'Equipe de France de Futsal était au Portugal pour disputer le Tour Principal de qualifications à la Coupe du Monde 2012 de la FIFA. Opposés à trois nations mieux classées dans la hiérarchie mondiale, les Bleus n'ont pas démérité en obtenant une victoire face à la Lituanie (3-2) pour deux défaites face aux Slovaques (3-1) et aux Portugais (6-0). Tout juste rentré de Coimbra, Pierre Jacky (photo), le sélectionneur analyse pour nous le chemin parcouru.

Après un premier tour qualificatif réussi en Macédoine au mois d'octobre, l'Equipe de France de Futsal était en fin de semaine dernière au Portugal pour prendre part à l'avant-dernière étape des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA, prévue l'an prochain en Thaïlande. Sur les quatre nations du groupe : Portugal, Slovaquie, Lituanie et France, seules les deux premières obtiendront leur ticket pour les barrages. L'équation est donc simple, il faudra réaliser des exploits pour faire partie des heureux élus face à des équipes bien mieux classées dans le gotha mondial.

Le premier match face à la Slovaquie est déjà une petite finale et c'est peut-être ce match qui laissera le plus de regrets : "On devait déjà faire face à la suspension de Kamel Hamdoud, qui est un de nos cadres", souligne d'entrée Piere Jacky, avant de continuer sur la physionomie de cette rencontre : "Les Slovaques sont plus fort que nous, c'est indéniable. Le regret, c'est d'être parvenu à revenir à égalité en seconde période à 1-1 puis d'avoir encaissé un but dès la remise en jeu". Le sélectionneur aurait aimé voir ses joueurs faire douter cette formation un peu plus longtemps : "En les accrochant au score pendant 3 ou 4 minutes, le reste de la partie autrait pu être différent" explique-t-il. Le troisième but encaissé (3-1), alors que la France jouait son va-tout avec un gardien volant reste "anecdotique".

Pour la deuxième rencontre face au Portugal, c'est un mur qui se dresse devant les Bleus, avec la 5ème nation mondiale jouant devant son public. Sur cette rencontre, Pierre Jacky veut retenir autre chose que la défaite (6-0) :" Qu'on s'incline face aux Portugais, c'est logique, il n'y a rien à redire là-dessus. Ce qu'il faut, c'est se servir de ce revers et bien en tirer les leçons pour l'avenir, c'est le plus important. On a vu l'écart, technique et tactique, qui nous sépare des meilleurs et il faut le garder à l'esprit pour ne pas commettre les mêmes erreurs dans le futur". Ce match aura surtout permis à tous de voir évoluer un, ou peut-être le meilleur, joueur du monde : "Ce que fait Ricardinho avec le ballon, c'est tout à fait exceptionnel" commente le sélectionneur tricolore : "Il est vraiment au-desus du lot, a une classe folle. C'est le type de joueur capable de renverser le cours d'une partie à lui tourt seul".

Après ces deux défaites, l'objectif des Tricolores était simple dimanche face aux Lituaniens : décrocher une victoire dans ce Tour principal : "Même si ce sont des joueurs professionnels, on voulait vraiment réussir quelque chose" souligne Pierre Jacky : "Les joueurs ont tout donné et sont allés chercher une victoire méritée (3-2) qui va certainement nous permettre de marquer des points importants à l'indice UEFA pour les prochaines échéances."

Finalement, que retiendront les Bleus de cette campagne éliminatoire ? Le sélectionneur est formel : "Au niveau de l'expérience, on a progressé. Les plus jeunes ont pu obtenir du temps de jeu face à de très grosses équipes. On a remporté pour la première fois de notre histoire un match dans un Tour principal. Même si l'écart est grand par rapport aux meilleurs, on arrive maintenant à poser des problèmes à des équipes situées entre la 20ème et la 40ème place mondiale. C'est très encourageant pour le futur".

Justement, l'avenir, c'est ce prochain Championnat d'Europe en Belgique à l'horizon 2014, qui pour la première fois sera disputé avec seize équipes, contre douze actuellement. Un tournoi où Pierre Jacky et ses hommes espèrent bien être présents pour la première fois depuis la création de l'Equipe de France en 1997 : "Par rapport à la Coupe du Monde où seules sept places sont réservées aux Européens, seize seront qualifiés pour le prochain Euro. En tant que 22ème nation en Europe, tous les espoirs sont permis car nous avons réussi ces dernières années à battre des formations hiérarchiquement supérieures" commente le sélectionneur, avant de conclure : "Il faudra d'ici là trouver encore des nouveaux talents, continuer notre travail de détection, de formation des joueurs. Avec le Championnat de France Futsal, le niveau s'élève chaque année alors on peut s'octroyer le luxe de rêver à un première participation à une phase finale de grandes compétitions."

Commentaires

59/62 cht "is a signé le livre d'or 7 mois
LES DR POITIERS FUTSAL a MARRAKECH 9 mois
pascal locatelli a signé le livre d'or 1 an
Guy Lambert a commenté LES LIGAMENTS CROISES plus de 2 ans
ET USP a signé le livre d'or plus de 2 ans
Tigre et DRagon est devenu membre plus de 2 ans
LES LIGAMENTS CROISES plus de 2 ans
Bonne Année 2015 plus de 2 ans
bonne année 2015 plus de 2 ans
JOE MAC OUILLE a signé le livre d'or plus de 2 ans
MAILLOT des DR plus de 2 ans
L'UEFA change les têtes de série plus de 2 ans
Match et collation plus de 2 ans
Apa Wadewe Lamothe Berlivet est devenu membre plus de 2 ans
AVANT GARDE DE TROYES a commenté Dragons Rouges Poitiers / Geant Casino plus de 2 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 8 Joueurs
  • 4 Supporters

SPEED PHONE

 

Accessoire Téléphone portable

Réparation d'Ecran Cassé...

 

 

Speed Phone