SEMAINE SPECIAL EQUIPE de FRANCE FUTSAL

26 octobre 2010 - 07:38

acte 2, Interview de Jacques Devismes, premier sélectionneur Français

 

Jacques Devismes a été le premier sélectionneur de l’équipe de France de Futsal. Futsal-info.fr a retrouvé la trace de ce personnage historique. Un entretien très intense pendant lequel notre invité laisse transparaitre une forte émotion à l’heure de revivre cet instant historique pour le futsal Français.

Lorsqu’il reprend les rênes de la première sélection, Jacques Devismes est responsable de la formation des éducateurs, il aura également été à la base de la mise en place des préparateurs physiques au sein de la fédération. En 1998, il quitte la FFF pour devenir le préparateur physique de l’AS Monaco. Une fonction qu’il occupe aujourd’hui dans le club de football de Hyeres (CFA).

 

«C’était une aventure extraordinaire»

  Comment êtes-vous devenu le premier sélectionneur Français ?

Lorsque l’hiver arrivait, nous ne pouvions pratiquer sur terrain donc en tant qu’entraineur j’avais pris l’habitude d’animer mes séances en salle. Puis la direction technique lance le mouvement du football en salle et me demande de m’en occuper. Je pars donc assister aux premiers championnats d’Europe en Espagne en 1996 à Murcia. J’ai pu avoir une première vraie approche de ce que pouvait être le futsal, les conditions de jeu, la tactique, les lois du jeu, à partir de là, je me suis occupé de la discipline.

 

Selon vous, quel déclic a poussé la FFF à lancer cette première sélection ?

Il y avait une demande. Dans certaines ligues comme le nord, il y avait déjà des compétitions de Futsal. La fédération a voulu généraliser et uniformiser ces compétitions. Lorsque la compétition nationale a été lancée, j’allais sur les terrains pour superviser les joueurs.

 

Quels étaient les directives données par la FFF à ce moment là ?

L’objectif était de prendre contact avec les gens et de développer le futsal. Il fallait montrer par notre présence que les instances portaient un intérêt à cette discipline, la preuve en est que nous avons abouti à la création d’une équipe nationale.

 

Quel souvenir gardez-vous du premier rassemblement de futsal ?

Ohh c’était… c’était marrant. C’était la première ou la deuxième fois seulement qu’on se rencontrait car j’avais vu certains joueurs lors de mes visites. On se découvrait. Les joueurs avaient été sélectionnés en fonction de ce que j’avais pu voir sur le terrain et de ce que les conseillers techniques avaient pu me remonter. Le premier rassemblement a eu lieu le matin du premier match face à la Belgique. C’est là que nous nous sommes rendus compte que nous n’avions pas les bons ballons, nous jouions encore avec des ballons en feutrine. Les dirigeants ont été contraints de trouver des ballons en urgence.

 

Quelle était la base du travail à ce moment là ?

Il fallait travailler la mise en place tactique et l’initiation technique qui étaient totalement différentes de celles du terrain alors que je n’avais que des joueurs de terrain dont deux ou trois avaient déjà joué en salle. C’était très captivant.

 

 

 

Quel était l’état d’esprit des joueurs à ce moment là ?

Il y avait une grande envie et porter le maillot avec le coq c’était extraordinaire pour eux comme pour nous d’ailleurs. Au moment de la victoire nous étions heureux comme des enfants.

 

Quels ont été vos recommandations aux joueurs avant ce match ?

Nous avions le maillot de l’équipe de France sur le dos. Il fallait y aller, mettre en pratique ce que nous avions pu travailler en amont. Et foncer.

On gagne 3-1. C’était un match pendant lequel on défendait la fédération, la France. C’était un match international… Nous avons chanté la marseillaise... C’était un moment fort…

 

Quelles émotions ressentez vous à reparler de cette période ?

… (long silence). Attendez je… (L’émotion est forte dans la voix de M. Devismes) Beaucoup de... (long silence). Bah oui… C’était comme même extraordinaire… oui…

 

Ca devait être une belle aventure…

C’était une aventure extraordinaire. Partir avec un groupe, les mettre en place et à partir de rien faire quelque chose. C’était le but de l’opération, de montrer qu’il y avait quelque chose, à partir de là, la compétition nationale allait s’étendre.

 

 

 

Quel bilan faites-vous à la fin de ce premier match ?

Dans l’analyse, nous étions des joueurs de foot à 11, peu étaient dans la compétition futsal. Les conclusions étaient de dire que nous étions sur le bon chemin. Il y avait de très bons joueurs comme Pascal Johanssen, il était extraordinaire et avantagé par sa qualité technique.

 

Qu’est ce qui vous a le plus frappé dans cette courte aventure ?

La marseillaise. C’est un moment que nous ne vivons pas tous les jours alors pour moi le picard, chantez la marseillaise représentait quelque chose de fort.

 

N’avez pas eu envie de continuer l’aventure ?

Pas vraiment, il y a eu 98 et la coupe du monde. M Camporra m’appelle pour devenir préparateur physique de l’AS Monaco. Ca faisait 28 ans que je travaillais pour la fédération, je trouvais que je pouvais apporter à un club professionnel par rapport à ce que m’avais apporté la FFF. Je ne suis pas parti sur un coup de tête. J’ai pu en parler à Aymé à cette époque qui m’a encouragé.

 

Continuez-vous à suivre les performances de l’équipe de France de Futsal et de son championnat ?

Je suis abonné à l’entraineur français donc je peux suivre les résultats.

 

Je vous laisse conclure.

J’ai été assez surpris que vous vous intéressiez à cette période et vous remercie de la remonter à la surface. J’espère que nous nous qualifierons pour le prochain championnat d’Europe. Je croise les doigts et je ne leur dis pas bonne chance mais je leur dis les 5 lettres.

 

Commentaires

59/62 cht "is a signé le livre d'or 6 mois
LES DR POITIERS FUTSAL a MARRAKECH 8 mois
pascal locatelli a signé le livre d'or 1 an
Guy Lambert a commenté LES LIGAMENTS CROISES 1 an
ET USP a signé le livre d'or plus de 2 ans
Tigre et DRagon est devenu membre plus de 2 ans
LES LIGAMENTS CROISES plus de 2 ans
Bonne Année 2015 plus de 2 ans
bonne année 2015 plus de 2 ans
JOE MAC OUILLE a signé le livre d'or plus de 2 ans
MAILLOT des DR plus de 2 ans
L'UEFA change les têtes de série plus de 2 ans
Match et collation plus de 2 ans
Apa Wadewe Lamothe Berlivet est devenu membre plus de 2 ans
AVANT GARDE DE TROYES a commenté Dragons Rouges Poitiers / Geant Casino plus de 2 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 8 Joueurs
  • 4 Supporters

SPEED PHONE

 

Accessoire Téléphone portable

Réparation d'Ecran Cassé...

 

 

Speed Phone